ACTIVITE SEXUELLE DES SENIORS

ACTIVITE SEXUELLE DES SENIORS

Des pannes au lit ne doivent pas être dramatiser outre mesure. Nous allons vous expliquer pourquoi et mieux comprendre l’ACTIVITE SEXUELLE DES SENIORS. Le sexe reste une activité normale quelque soit votre âge et surtout le regard des autres. Les seniors ont une sexualité active, spécifique, intense et épanouie.

ACTIVITE SEXUELLE DES SENIORS : LE SEXE ACTIF

Désir et activité sexuelle sont liés. En effet , l’activité sexuelle dépend en grande partie de nos désirs. Plus il y aura du désir et plus la satisfaction sexuelle sera un objectif à réaliser. 

De même l’activité sexuelle réduit les douleurs et augmente le plaisir.

En France, les résultats d’un récent sondage ont montré que 50 % des seniors ont un appétit sexuel aussi intense qu’auparavant. Ce sont l’état de santé et les relations conflictuelles entre les partenaires qui provoquent une diminution de l’activité sexuelle plus que l’avancée en âge et le vieillissement. Mais leur activité sexuelle doit être différente.

ACTIVITE SEXUELLE DES SENIORS : UNE SEXUALITE SPECIFIQUE

La montée en âge et le franchissement des zones de vieillissement. En effet la sexualité évolue pour devenir moins physique et davantage relationnelle et émotionnelle. La sexualité devient moins sexuelle et plus sensuelle, plus érotique que génitale. C’est une sexualité qui prend son temps. Les hommes deviennent plus réceptifs et les femmes plus actives.

Les préliminaires prennent une plus grande place. Le temps est pris pour faire naître le désir, faciliter la lubrification, provoquer l’érection.

Des relations sexuelles régulières vont entretenir les mécanismes de réaction.

Les réactions sexuelles prennent plus de temps chez les seniors mais au fil du temps on observe une nette régression des difficultés sexuelles. Les problèmes d’éjaculation précoce semblent diminuer avec l’âge et l’orgasme est souvent plus intense chez le senior.


ACTIVITE SEXUELLE DES SENIORS

L'âge n'empêche pas une activité sexuelle équilibrée, régulière, intense , épanouie.

ACTIVITE SEXUELLE : UNE SEXUALITE PLUS INTENSE

Il a été démontré que l’homme gardait assez fréquemment sa capacité sexuelle jusqu’à ses 80 ans et parfois au-delà. Mais on observe qu’ils prennent 2 à 3 fois plus de temps que les jeunes amants pour obtenir une érection et la maintenir sans éjaculation prématurée.

Les études estiment que les seniors hommes qui maintiennent une activité sexuelle régulière demeurent en bonne santé. Ils sont psychologiquement aptes à conserver une bonne sexualité jusqu’à leurs 80 ans.

Les seniors femmes sont moins angoissées à propos de leur corps. Elles sont plus détendues et disposées à avoir davantage de plaisir. Des études américaines ont montré que la fréquence des orgasmes augmente tous les 10 ans jusqu’à l’âge de 80 ans. Les seniors femmes seraient plus actives sexuellement que les femmes nettement plus jeunes

ACTIVITE SEXUELLE DES SENIORS : UNE SEXUALITE PLUS EPANOUIE

On constate que l’impuissance est rarement provoquée par des problèmes physiologiques mais plutôt par des soucis psychologiques et cela dans environ 85 % des cas.

La femme âgée peut mettre plus de temps lors de sa lubrification vaginale. Elle redoute souvent des maladresses ou des brusqueries lors des caresses érotiques dans la zone clitoridienne. La riposte est une communication plus épanouie, plus ouverte. Les partenaires doivent pouvoir s’ouvrir librement sur les caresses , les positions qui leur procurent le plus de plaisir. Ils doivent aussi s’intéresser à l’ensemble des activités sexuelles plutôt qu’à la simple pénétration et coït. Il ne faut surtout pas chercher à briller mais à réunir les conditions d’un climat de rapprochement et d’un climat généreux d’ouverture.

ACTIVITE SEXUELLE DES SENIORS : QUID DES TROUBLES 

Les troubles du plaisir ont tendance à s’améliorer avec l’âge passant de 27 % chez les femmes de 18 à 29 ans à 17 % chez les femmes quinquagénaires.

Le manque de désir sexuel passe de 32 % à 27 % pour les mêmes tranches d’âges. Les douleurs pendant les rapport de 21 % chez les jeunes passe à 8 % pour les plus âgées.

Pour les hommes, les troubles du plaisir ont tendance à diminuer passant de 10 % (18-29 ans) à 6 % (50-59 ans) pour les mêmes tranches d’âges.

La ménopause : on a pu constater que les femmes âgées s’intéressaient plus à la sexualité après la ménopause. On passe de 14 % chez la jeune tranche à 27 % de 31 à 44 ans , à 35 % de 45 à 55 ans et 21 % de 56 à 65 ans.


LES IMAGES SONT DU SITE PIXABAY

​VOUS POUVEZ CONTINUEZ VOTRE LECTURE EN DECOUVRANT L'ARTICLE SUIVANT

​LA SEXUALITE VIEILLISSANTE


About the Author Maxence76

Je suis Maxence. Agé de 63 ans , je suis père et grand-père. Beaucoup de choses sont arrivées dans ma vie familiale, professionnelle , mon cursus. J’ai eu l’avantage d’avoir des enfants et des petits enfants qui n’ont eu que des soucis secondaires. Tous m’ont donné satisfaction mais les choses n’ont jamais été faciles. il a fallu s’atteler et leur montrer la route pour éviter un maximum d’écueils.

follow me on:
>