AVC

AVC

 

On estime à 150 000 le nombre d’ AVC par an soit un cas toutes les 4 minutes. L’accident vasculaire cérébral intervient brutalement. Une partie du cerveau est privée de l’irrigation du sang  et des séquelles comme l’aphasie, l’hémiplégie ou encore l’incontinence peuvent en résultat.

 

QU’EST-CE QUE L’ AVC

AVC

La rapidité des soins et de la prise en charge est essentielle

 

L’ AVC survient quand une zone du cerveau n’est plus ou mal irriguée par le sang. Ces  accidents touchent de plus en plus de femmes et 25% atteignent les personnes de moins de 65 ans. Personne n’est donc à l’abri. Sans réaction rapide , l’ AVC laisse des séquelles motrices graves et met en péril votre santé.

 

AVC : LES SIGNES

 

Chez vous comme à l’extérieur, les signes principaux d’un A.V.C sont soudain et facilement reconnaissables :

  • Une perte de conscience

  • Une paralysie, une perte de sensibilité d’un côté du corps

  • Des troubles de la vision

  • Une difficulté à parler ou à articuler, des paroles incohérentes

  • Une perte de l’équilibre

Ces symptômes peuvent se dissiper au bout de quelques minutes et sont donc souvent négligés. Pourtant, ils annoncent une attaque plus grave et doivent être pris très au sérieux. Au moindre doute, appelez tout de suite les services d’urgences  ( le 15 pour le SAMU)

S’il s’agit de symptômes plus caractérisés , agissez le plus vite possible. Car chaque minute compte et à son importance.

 

AVC : DES SIGNES PLUS DISCRETS CHEZ LES FEMMES.

 

Une récente étude américaine a montré que l’ AVC peut se manifester chez les femmes par des symptômes plus atypiques : essoufflement, évanouissement, grande fatigue, nausées, hoquet persistant, douleurs dans un bras ou une jambe. Moins caractéristiques , beaucoup de femmes ne s’inquiètent pas de ces symptômes. Conséquence : l’ AVC est chez  elles la première cause de décès tandis qu’elle est la 3e cause chez l’homme.

 

AVC : LES SEQUELLES

 

Le type et la gravité des séquelles dépendent de la rapidité avec laquelle l’attaque est prise en charge, de la zone détruite dans le cerveau et de son étendue. Vous pouvez recouvrer partiellement ou totalement les facultés perdues mais les médecins peuvent difficilement le prévoir avant plusieurs mois. Il faudra donc réapprendre à vivre avec vos séquelles :

  • L’APHASIE  : Il s’agit d’un trouble du langage qui affecte l’expression et la compréhension du langage parlé ou écrit. C’est lorsqu’un individu a  perdu totalement la capacité de parler et/ou de comprendre ce qu’on lui dit.

  • L’hémiplégie

  • L’épilepsie : lors d’une crise d’épilepsie , les neurones produisent une décharge électrique anormale dans certaines zones du cerveau ce qui entraîne des convulsions .

  • Les troubles de la déglutition

  • La démence vasculaire : Irréversible la démence vasculaire survient brutalement après l’attaque ou s’installe peu ou peu suite à de multiples mini AVC indécelables. Les symptômes sont alors progressifs et proches de ceux de la maladie ALZHEIMER. Si l’AVC est diagnostiqué et pris en charge, la démence n’évolue plus. Vous devez consultez le médecin traitant de votre proche si vous constatez qu’il est sur le point de perdre sa tête.

  • L’incontinence urinaire.

COMMENT REAGIR ?

 

Si vous soupçonnez un AVC n ’emmenez pas vous-même votre proche aux Urgences : un AVC nécessite des examens pour lesquels tous les hôpitaux ne sont pas équipés. Appelez immédiatement le SAMU qui saura le conduite dans le bon hôpital. En attendant les urgences, mettez votre proche en position latérale de sécurité s’il a perdu connaissance; allongez-le doucement par terre s’il est conscient.

 

COMMENT LIMITER LES RISQUES D’AVC ?

AVC

Des règles élémentaires peuvent aider à se protéger des risques d’AVC

 

Lorsqu’il est dû à de mauvaises habitudes telles qu’une alimentation trop riche ou un fort tabagisme, le risque de récidive est grand. Il faut donc les corriger.

  • Contrôler la tension artérielle : car l’hypertension artérielle est l’une des causes principales de l’AVC. Elle doit donc être contrôlée régulièrement par le médecin ou  par vous-même si l’on vous souscrit un tensiomètre électronique. Une tension normale est fixée à 140/90mmHg mais cette valeur peut varier en fonction  de chacun. Conseil devra être demandé au médecin.

    AVC

    L’hypertension est un risque majeur. La tension doit être prise fréquemment

  • Diabète , cholestérol et sel : éléments à surveiller. Le cholestérol et l’excès de sel favorisent la récidive : votre alimentation doit être peu salée et pauvre en matières grasses ( beurre, fromage, huile…) De même, si votre diabète est mal équilibré, le risque de récidive augmente considérablement. Si vous en souffrez , vous devez être particulièrement vigilant à vos apports en sucres.

  • Une activité physique régulière : les séquelles d’un AVC peuvent conduire à la sédentarité et à la prise de poids, facteurs favorisant une nouvelle attaque. Au moins une demi-heure de sport 3 fois par semaine ( marche à pied, vélo, natation,…) est recommandée. Attention : ne pas se remettre au sport sans l’avis d’un médecin.

    AVC

    L’activité physique : une bonne parade contre l’AVC

  • Tabac, alcool , café : le tabac  est responsable de l’hypertension artérielle, il doit donc être arrêté. L’alcool n’est pas interdit mais ne doit pas dépasser une dose par jour soit 12 cl de vin ou 2 cl de bière ou 2,5 cl d’alcool fort. Le café fait augmenter la tension : pas plus d’une tasse par jour.

  • Un traitement suivi à la lettre : les médicaments sont souvent à prendre à vie. Cela est vécu comme une contrainte et vous pourrez être tenté d’en arrêter la prise. il s’agit là d’un comportement dangereux et qui favorise l’arrivée d’un nouvel AVC même si le première attaque est ancienne.

  • Non au stress :le stress influe sur la tension et conduit à des comportements à risques : manger plus  et gras, fumer. Des cours de relaxation et de yoga peuvent vous permettre d’adoucir le stress et ses effets.

    AVC

    Le yoga permet de lutter contre le stress. le stress est un facteur qui favorise la tension.

About the Author Maxence76

Je suis Maxence. Agé de 63 ans , je suis père et grand-père. Beaucoup de choses sont arrivées dans ma vie familiale, professionnelle , mon cursus. J’ai eu l’avantage d’avoir des enfants et des petits enfants qui n’ont eu que des soucis secondaires. Tous m’ont donné satisfaction mais les choses n’ont jamais été faciles. il a fallu s’atteler et leur montrer la route pour éviter un maximum d’écueils.

follow me on:
>