Category Archives for BIEN-ÊTRE ET REGIMES

VAINCRE LES MALADIES CARDIOVASCULAIRES

VAINCRE LES MALADIES CARDIOVASCULAIRES

​Les maladies cardiovasculaires constituent la première cause demortalité dans le Monde.Pourtant , chacun peut diminuer les risques cardiovasculaires en adoptant des comportements sains dans sa vie quotidienne.

PREMIERE CAUSE DE DECES :

L'hypertension artérielle, l'infarctus du myocarde, l'anévrisme, l'endocardie et l'insuffisance cardiaque autant de pathologies qui gâchent et écourtent nos vies. La France a pourtant fait de gros progrès dans le traitement des maladies cardiovasculaires, elles restent la première cause de décès chez  les hommes et chez les femmes dans la grande majorité des pays européens.  

On estime qu'elles provoquent la  mort de 4 millions de personnes chaque année.

Si certains individus  comme les diabétiques  ou les personnes obèses ont davantage de risques d'en être les victimes, les maladies cardiovasculaires touchent tout le monde.

Pourtant les spécialistes estiment que une grande majorité des décès pourrait être évitée grâce à une meilleure prévention

La solution ? Adopter un monde de vie sain.

VAINCRE LES MALADIES CARDIOVASCULAIRES:

ARRETEZ DE FUMER.

 Les spécialistes le disent depuis longtemps, les cigarettes augmentent considérablement le risque cardiovasculaire. Le tabagisme actif constitue un gros risque. Mais aussi le tabagisme passif. Une personnes non-fumeuses qui vivent avec un fumeur voit augmenter leur risque de 30%. Cela est valable aussi bien pour les hommes que les femmes.


VAINCRE LES MALADIES CARDIO VASCULAIRES

La crise cardiaque peut survenir à tout moment. Au travail , au volant de sa voiture, en nageant. Une vie saine quotidienne doit aider à éviter le pire.

MANGEZ SAINEMENT :

​Une alimentation saine et équilibrée réduit les risques de maladies cardiovasculaires. Cela est valable pour tout le monde. il n'est donc pas nécessaire d'avoir des problèmes  de surpoids , de diabète ni d'avoir du cholestérol. 

Un bon conseil suivez l'invitation  du Programme national de nutrition santé de consommer 5 fruits et légumes par jour.

FAITES DE L'EXERCICE PHYSIQUE  :

Finie la sédentarité et les heures passées avachis devant la télévision.. L'OMS conseille une activité régulière en raison de 3 heures à 5 heures par semaine. Vous pouvez observer une activité modérée (la marche rapide, la natation, le vélo,la danse, le ménage,.... ou alors 2 heures et demie d'une activité physique intensive (aérobic, vélo à une allure soutenue, jogging, aviron,...). L'activité sportive est le support essentiel d'une vie équilibrée et saine.

CONSEILS ALIMENTATION

​POUR VAINCRE LES MALADIES CARDIOVASCULAIRES

Si vous avez du cholestérol ou si vous souffrez d'hypertension, de surpoids , de diabète, il faudra faire le choix d'une alimentation adaptée. Votre cœur et vos artères vous en seront reconnaissants. Apprenez les réalités de la nutrition, sur les aliments , les modes de cuisson. Des sites vous aideront dans cette connaissance et dans les choix.

QUID D'UNE ALIMENTATION SAINE ?

UNE ALIMENTATION EQUILIBREE C'EST :

  • ​20 à 30 grammes d'acides gras saturés par jour : beurre, huile, crème, huile de palme
  • Moins de 5 grammes de sel par jour
  • Entre 30 et 45 grammes de fibres par jour  : céréales, pains, fruits, légumes,...
  • 200 grammes de fruits par jour
  • 200 de légumes par jour
  • Poisson deux fois par semaine dont un poisson gras  ( sardines, thon,saumon,...)
  • Eviter de dépasser 2 verres d'alcool chaque jour pour les hommes et 1 verre pour les femmes.

​LES IMAGES SONT DU SITE

PIXABAY

LE BRUIT

​LE BRUIT

Le bruit est une sensation gênante, désagréable et même dangereuse. Il est considéré au même titre qu'une pollution  sonore et son niveau est chiffré en décibels.

​Les activités diverses, les transports (individuels, collectifs) et le secteur professionnel sont des facteurs de nuisances sonores. Parmi eux , on peut citer ,'automobile, la musique, le bricolage, l'avion,.... et bien d'autres encore.

L'exposition à des niveaux de bruit élevés peut entraîner la surdité car les cellules de l'oreille interne ne se régénèrent pas. Le bruit affecte notre santé et notre confort de vie. La moitié de la population française se plaint de nuisances sonores.

​LE BRUIT : SES EFFETS SUR NOTRE SANTE

​L'exposition au bruit a des effets sur notre santé comme une plus grande fatigue, une diminution de l'attention, une plus forte irritabilité, insomnies et énervement mais aussi des pathologies plus graves.

L'infographie montre ce qui est acceptable et les seuils à ne pas franchir pour un confort de vie. Mais surtout pour éviter  des dégâts irréparables et des souffrances.

Mais on doit reconnaître que nous réagissons pas tous de la même façon. L'âge, la condition physique, une santé délétère peuvent aggraver les symptômes. Il est vrai que certains éléments accroissent la gêne et la nuisance.La nature de l'activité, la répétition des bruits sont des raisons d'une gêne accrue.

​LE BRUIT : comment le combattre ?

Il y a de nombreuses méthodes pour lutter contre le bruit. On ne doit pas attendre de souffrir du bruit pour trouver des parades.

La première précaution est de choisir des appareils moins  bruyants ( machines à laver, aspirateurs, etc...). Une autre précaution est de veiller à une bonne isolation des fenêtres et des locaux notamment par la pose de double-vitrage.

Il faut aussi connaître les heures, les jours prévus par la règlementation pour pratiquer certaines activités bruyantes et gênantes. On peut aussi s'équiper ou être équipé par son travail pour parer les nuisances sonores susceptibles de dérégler un équilibre et une harmonie  de vie ( casque , boule quiès... ). On se doit d'en parler tranquillement avec les voisins si ce sont eux qui sont à l'origine des nuisances sonores surtout quand elles sont répétitives.


LE BRUIT

Le bruit et les nuisances sonores sont sources de problèmes dans la vie sociale.

LE MAL DE DOS

LE MAL DE DOS

Le mal de dos est également appelé lombalgie. Il peut affecter tout le monde au niveau du bas de dos. Il peut se traduire par un lumbago, un tour de rein et peut s'étendre tout le long de la colonne vertébrale, de la nuque jusqu'au fesses.

Les causes sont multiples. Ce peut être un faux mouvement, le stress , la fatigue. Pour face face à ce mal qui peut être handicapant nous vous proposons quelques astuces à prendre comme des conseils. Ils devraient vous permettre de vous soulager durablement.

LE MAL DE DOS : SES ORIGINES

Dans la majorité des cas , le mal de dos à une origine mécanique c'est-à-dire qu'il est souvent causé par un faux mouvement et une mauvaise posture. Dans certains cas , il peut avoir une origine inflammatoire. Dans tous les cas , une visite chez le médecin traitant s'impose pour l'établissement d'un diagnostic précis et pour l'administration d'un traitement adapté.

Pour soulager le mal de dos, il est essentiel de connaître ses origines pour faciliter les soins apportés. Il peut être causé par des contractures musculaires, un dysfonctionnement entre les vertèbres, le déplacement d'un disque cérébral, l'arthrose, les suites d'un traumatisme et dans les cas les plus graves, il peut s'agir d'une tumeur ou d'une affection chronique.

Le mal de dos peut provenir d'un faux mouvement lors d'une activité sportive intense. Dans ce cas , la douleur apparaît de façon soudaine, spontanée. C'est alors la naissance de ce que l'on nomme un LUMBAGO. La douleur disparaît souvent rapidement après quelques jours. Mais la douleur très intense peut se montrer handicapante.

LE MAL DE DOS : LES FACTEURS A RISQUE

Pour ne pas subir le mal de dos, vaut mieux prévenir que guérir. En effet , certains facteurs sont propices à l'apparition du mal de dos : le surpoids, le manque d'activité physique, le tabac , les chaussures à talons hauts, le stress intense, les mauvaises postures, l'arthrose, la grossesse.

Il faut apprendre à travailler ses muscles dorsaux, à s'assoir correctement, à adopter une bonne posture devant nos écrans, apprenez à plier vos genoux pour vous baisser et ramasser les choses. Ces précautions permettent de renforcer le dos tout en limitant les risques de lumbago.

COMMENT SOULAGER LE MAL DE DOS ?

Il existe de nombreuses façons de soulager le mal de dos : la prévention, la médication, les massages, , les orthèses, l'homéopathie. Mais chaque patient et chaque lombalgie doit être traitée de façon adaptée et particulière.

LE MAL DE DOS

La médication, mais aussi d'autres moyens peuvent intervenir dans le soulagement du mal de dos


Dans la mesure du possible, il est déconseillé de rester alité. Parce que les muscles doivent être continuellement sollicités. Au repos , ils se refroidissent  et la douleur va devenir de plus en plus intense et difficile à supporter. Des anti-inflammatoires ou du paracétamol seront d'un grand secours. Ils seront prescrits par le médecin traitant.

Des patches chauffants sont également efficaces et faciles d'utilisation. Il suffit de les coller où la douleur est la plus forte. Ils vont libérer des molécules qui vont soulager le mal progressivement. Des gels et des pommades peuvent être appliqués localement. Le port d'une ceinture peut vous aider à soulager le mal de dos et aider à adopter et maintenir une bonne posture.

Ne négligez pas les symptômes car ils peuvent entraîner une incapacité temporaire à se mouvoir  et à se tenir debout.

Les formes les plus graves du mal de dos peuvent nous clouer au lit plusieurs jours voire plusieurs semaines. Si la douleur perdure et devient de plus en plus importante , on doit rendre visite à son médecin traitant.

​LES IMAGES PROVIENNENT DU SITE 

PIXABAY


L’HYPERTENSION ARTERIELLE

L’HYPERTENSION ARTERIELLE

Douze millions de personnes sont soignées en France pour l’hypertension artérielle. Des millions d’autres  ignorent leur situation mais sont hypertendus. Nous sommes de plus en plus nombreux concernés par cette pathologie dont 70% des plus de 60 ans. Le vieillissement de la population va entraîner une augmentation sensible du nombre d’hypertendus.

L'HYPERTENSION ARTERIELLE

Le stéthoscope est l’instrument professionnel qui donne le verdict sur l’hypertension artérielle

L’HYPERTENSION ARTERIELLE

COMMENT DEBUSQUER L’ENNEMI ?

L’hypertension artérielle se caractérisent par des maux de tête, des palpitations,des bourdonnements d’oreilles, des vertiges, des saignements de nez, la somnolence, des fourmillements dans les mains ou les pieds. Il est essentiel de réaliser un contrôle de la tension au moins une fois par an à partir de l’âge de 40 ans. Et si un de vos parents a été ou est soigné pour une hypertension avant l’âge de 50 ans, il est recommandé de s’inquiéter sur sa tension dès l’âge de 30 ans.

L’HYPERTENSION ARTERIELLE

LES PERSONNES AGEES EN POLE POSITION

La tension artérielle augmente avec l’âge. Dès que vous atteignez l’âge de 60 ans, les tensions plus élevées sont acceptées si vous ne souffrez pas d’autres problèmes cardiovasculaires. Et si vous êtes diabétique, évitez de dépasser une tension  de 13/8 mmHg.

La ménopause augmente également les risques d’hypertension artérielle. Les femmes enceintes qui souffrent d’hypertension artérielle doivent se soumettre à des échographies plus fréquentes.

L’HYPERTENSION ARTERIELLE

LES TRAITEMENTS

Il existe plusieurs classes de médicaments anti-hypertenseurs qui permettent de normaliser  les chiffres de l’hypertension artérielle et conséquemment de réduire les risques cardiovasculaires.Prenez les médicaments régulièrement et n’arrêtez pas les prises de votre propre initiative car dans  plus de 90% des cas cela signifie un retour à l’hypertension artérielle. Mais sachez qu’un traitement antihypertenseur a de fortes chances d’être pris toute une vie.

Il est aussi fortement déconseillé de pratiquer l’automédication dès lors que l’on a entrepris un traitement antihypertenseur. Et conseil doit être demandé  à son médecin traitant ou son pharmacien.

L’HYPERTENSION ARTERIELLE

Une fois l’hypertension artérielle diagnostiquée, un suivi régulier de la tension sera mis en place. Vous devez noter les valeurs récoltées et faire part au médecin traitant. Cela permettra de vérifier l’efficacité du traitement. Utilisez votre appareil en position assise et après cinq minutes de repos. Faîtes une série de 3 mesures consécutives en l’espace de quelques minutes.

DES CONSEILS

ELIMINEZ CERTAINS ENNEMIS :  ALCOOL, TABAC, SURPOIDS

  • L’ALCOOL : il peut augmenter la tension et diminuer l’efficacité des traitements antihypertenseurs. Il est calorique et peut faire grossir.

  • LE TABAC : c’est un produit vasoconstricteur qui peut augmenter notre tension. Son arrêt total et définitif permet d’éloigner la survenue de complication dan l’hypertension artérielle dont vous êtes sujet.

  • LE SURPOIDS  : il y a une relation directe entre le surpoids et l’hypertension. Et la perte de quelques kilos suffit pour un retour vers des chiffres normaux de la tension.

LE TENSIOMETRE : VOTRE MEILLEUR AMI.

Votre pharmacien peut vous aider dans les choix et l’utilisation d’un tensiomètre. Vous noterez les mesures dans un carnet réservé à cet effet. Un bon contrôle de la tension doit respecter les règles suivantes : 3 mesures le matin , 3 mesures le soir , trois jours de suite. A exécuter trois jours avant une consultation.

L’ACTIVITE PHYSIQUE  :

L'HYPERTENSION ARTERIELLE

L’activité physique, une alimentation équilibrée , la lutte contre le stress peuvent aider à diminuer la tension artérielle

Passez à une activité physique quotidienne plutôt que mensuelle ou hebdomadaire. Demandez conseil à votre médecin avant de reprendre toute activité. Faîtes le choix d’une activité calme , paisible comme la marche, le vélo, la natation , le jogging.

UNE ALIMENTATION ADAPTEE :

Limitez votre consommation de sel. En passant de 10 grammes à 6 , votre tension va chuter de moitié. La consommation de matières grasses devra aussi être réduites. A cela ,  il sera bon de consommer 5 fruits et légumes par jour et 3 produits laitiers allégés pour le calcium et le magnésium.

CHASSEZ VOS EMOTIONS NEGATIVES ET LE STRESS

Le STRESS engendre la montée ponctuelle de la tension artérielle. Mais le stress peut et doit être géré. Aménagez des breaks d’une quinzaine de minutes à ne rien faire. Des séances de relaxation et de méditation, de yoga , de taï-chi seront d’un grand secours. Mais on peut faire aussi appel à la phytothérapie et l’aromathérapie. Prenez le temps de manger , de mastiquer , de digérer,… Une organisation de votre emploi du temps et de vos tâches permettra une vie plus tranquille et sans bousculade.

 

LES IMAGES SONT DE PIXABAY

PIXABAY

10 ALIMENTS APHRODISIAQUES

10 ALIMENTS APHRODISIAQUES

Nous avons tous des désirs sexuels différents. la vie quotidienne, la fatigue , notre vie professionnelle, le stress de la vie, le manque de confiance en soi peuvent provoquer une baisse du désir sexuel et différents dysfonctionnements.

10 ALIMENTS APHRODISIAQUES

Ils nous donnent du tonus et bonifie nos envies et notre désir

A tout moment de la vie , nous pouvons être confrontés à une telle situation. Il faut alors savoir raison garder et avant de penser à un problème profond  et de consulter un sexologue ou autre spécialiste , essayons les solutions que nous offre la Nature. 10 aliments aphrodisiaques peuvent nous aider à remédier à cette baisse de libido.

Pour donner un coup de « boost  » à notre activité sexuelle , voilà un certain nombre d’aliments capables de nous redonner de l’envie et de la vigueur.

LE CHOCOLAT :

Il est depuis longtemps reconnu comme un aliment aux vertus aphrodisiaques. Il libère des endorphines , hormone du plaisir,  et constitue un très bon antidépresseur. Le chocolat ( ou cacao ) contient de l’arginine un acide aminé qui a la qualité de se transformer en oxyde nitrique dans notre organisme. L’oxyde nitrique est un vasodilatateur qui réduit la pression artérielle et conséquemment le stress. Mais encore faut-il consommer un chocolat riche en cacao comme le chocolat noir.

10 ALIMENTS APHRODISIAQUES

LES HUITRES  :

De façon générale, les fruits de mer sont de très bons stimulants sexuels grâce à leur forte teneur en iode et en phosphore. Mais il paraît que rien ne vaut la consommation régulière d’huîtres car il s’agit d’un aliment riche en zinc. Celui-ci a la particularité  de favoriser la testostérone. Cette hormone stimule le désir chez les hommes mais aussi chez les femmes. Les huîtres contiennent aussi un acide aminé qui provoque le réchauffement des zones érogènes lors des rapports sexuels.

10 ALIMENTS APHRODISIAQUES

Leur consommation régulière provoque un réchauffement des zones érogènes.

LE GINGEMBRE :

Nous avons eu l’occasion d’en parler à de nombreuses reprises. Cet aliment est connu et reconnu pour ses vertus aphrodisiaques. Une consommation régulière permettrait un afflux sanguin vers les parties génitales des hommes comme des femmes.

LE CAVIAR  :

Il n’est pas à portée de toutes les bourses mais il fait partie des aliments aphrodisiaques capables de fouetter une libido récalcitrante ou défaillante. Ce produit cher , de luxe a la propriété de stimuler la circulation sanguine donnant un coup de boost à notre excitation. Il a souvent été qualifié de « pain des amants ».

L’AVOCAT  :

On retrouve cet aliment sur tous les fronts. Cet aliment peut être consommé en entrée comme en plat de résistance et dans certains pays , il accompagne le morceau de pain des en-cas ou petit-déjeuner. Il contient de la vitamine E qui favorise la spermatogenèse. Il contient également du potassium  connu pour booster la sécrétion de la testostérone chez l’homme  et de réveiller le désir féminin. Et enfin , la vitamine B6 qu’il contient favorise la dopamine  ce qui accroit le plaisir.

10 ALIMENTS APHRODISIAQUES

En entrée comme en plat, il est apprécié mais aussi redoutés par certains.

LE CELERI  :

Il avait été nommé par le passé « le pénis végétal ». Ses bienfaits sont connus et il est en plus facile à cultiver  dans un petit potager ou sur un balcon.. Il renferme vitamines et potassium réputé stimuler le plaisir des femmes et booster la sécrétion de la testostérone chez l’homme. Ne soyez pas étonné de voir apparaître le céleri dans votre alimentation.

LE CLOU DE GIROFLE  :

Il est reconnu comme étant un des plus puissants aphrodisiaques naturels. Il est reconnu aussi pour combattre la fatigue physique et mentale.

LE THYM :

Encore une de ses plantes que nous pouvons cultiver sur notre balcon et dans de tout petits pots. Il est connu pour ses propriétés sur la tonicité des nerfs. Venue d’Afrique du Sud, c’est une plante aromatique connue pour ses fonctions stimulatrices  comme une de ses cousines : la sarriette.

LE SAFRAN :

Si ce n’est pas un produit de luxe mais c’est une épice aphrodisiaque qui coûte relativement chère.  On le trouve souvent en quantité ( quelques grammes) extrêmement réduite. Des études ont montré que le safran avait une action stimulante au moins égale à celle des hormones grâce à sa teneur en phytostérol.

10 ALIMENTS APHRODISIAQUES

 

10 ALIMENTS APHRODISIAQUES : le dixième aliment va surprendre. Il s’agir de l’ail.

L’AIL :

Il est utilisé depuis des millénaires pour ses vertus. Les études scientifiques tendent à montrer ses qualités et ses bienfaits notamment pour le cœur. Il est bienfaisant pour le fonctionnement général de l’organisme mais il ne s’arrête pas là. C’est aussi un bon aphrodisiaque. Il donne à l’homme un sperme plus abondant et cela est une aide précieuse  contre les troubles de la fertilité. Mais vaut mieux ne pas en consommer juste avant d’aller à un rendez-vous amoureux.

10 ALIMENTS APHRODISIAQUES

Il est connu pour ses bienfaits sur le cœur mais ses vertus aphrodisiaques et ses autres qualités sont mises en exergue

10 ALIMENTS APHRODISIAQUES

LES IMAGES SONT DU SITE : PIXABAY

L’INCONTINENCE URINAIRE

L’INCONTINENCE URINAIRE

Il s’agit d’une question délicate. L’incontinence urinaire est vue comme un aléa d’un grand âge et souvent vécue avec fatalisme. Elle rime avec « honte » et elle est souvent tue. Elle occasionne une gêne cruellement pesante.Le mieux est de s’informer à ce sujet ce qui permettrait de la traiter ou bien d’apprendre à vivre avec.

L'INCONTINENCE URINAIRE

Perte involontaire et incontrôlée, les causes d’incontinence sont multiples.

L’INCONTINENCE URINAIRE : QUID ?

C’est une perte d’urine involontaire et incontrôlée même d’un faible volume.. En France 30 à 40 % des personnes âgées de 75 à 90 ans sont concernées par l’incontinence.

LES CAUSES DE L’INCONTINENCE URINAIRE :

Chez la personne âgée, elles sont multiples. Etudions donc les plus fréquentes :

  • L’INCONTINENCE URINAIRE PAR RENGORGEMENT  : Elle est due à l’hypertrophie de la prostate, une tumeur ou un fibrome qui peuvent faire obstacle à l’évacuation normale de l’urine.

  • L’INCONTINENCE URINAIRE PAR INSTABILITE  vésicale due à une maladie neurologique ( AVC ,neuropathie diabétique,maladie de Parkinson, la sclérose en plaques…) ou une infectionqui peut endommager la circulation des messages nerveux allant du cerveau à l’appareil urinaire.

  • L’INCONTINENCE URINAIRE FONCTIONNELLE : elle est due aux pathologies  comme celle d’Alzheimer. Les gestes mictionnels acquis dès l’enfance sont désappris. L’appareil urinaire est intact mais les mictions ont lieu dans des lieux inadéquats

  • L’INCONTINENCE D’EFFORT : elle peut être provoquée par une bronchite chronique : la toux va provoquer une pression importante sur le pirénée. Si celui-ci n’est pas assez fort, les sphincters s’ouvrent et l’urine s’évacue.

L’INCONTINENCE URINAIRE DUE AU VIEILLISSEMENT

A côté de ces pathologies, l’âge augmente aussi le risque d’apparition d’une incontinence car l’appareil urinaire vieillit : perte du tonus musculaire ; le muscle détrusor est moins élastique et la capacité de la vessie diminue et les envies urinaires sont plus fréquentes ; les terminaisons nerveuses de la vessie sont moins nombreuses et les informations sur son état de remplissage sont mal transmises au cerveau : l’envie d’uriner survient trop tard ou la contraction de la vessie devient incontrôlable.

AUTRES CAUSES DE L’INCONTINENCE URINAIRE

Des épisodes de la vie médicale passée ou de mauvaises habitudes peuvent entraîner une incontinence : accouchements, intervention chirurgicale sur le périnée, sport intensif, obésité, constipation chronique, tabagisme, des poussées en urinant, des rétentions trop longues…

Elle peut aussi être favorisée par la consommation de certains aliments ou des effets secondaires de certains traitements.

COMMENT OBTENIR DE L’AIDE ?

Le médecin traitant doit être le premier interlocuteur. Il va déterminer les causes  de l’incontinence urinaire et les traitements à y apporter. Il pourra aussi vous orienter vers un spécialiste si cela s’avère nécessaire : un urologue, un kinésithérapeute, un gériatre.

L’urologue : il prend en charge l’incontinent quand les traitements initialement prescrits ne sont pas efficaces ou sont mal tolérés.

Le kinésithérapeute :  il prend en charge la rééducation périnéale.

Le gériatre :  ce spécialiste du grzand âge prend en charge la globalité des traitements afin d’en optimiser les doses en fonction des interactions et des effets indésirables.

 QUELQUES CONSEILS

D’abord faciliter l’accès aux toilettes en dégageant les couloirs et en éclairant le passage. Il faut aussi éviter de consommer des aliments qui aggravent l’incontinence : thé, café, boissons gazeuses, aspartame,aliments acides, épices pimentées,… qui irritent la vessie. Il faut éviter les aliments diurétiques : thé vert, alcool, asperges, persils,… A consommer avec modération.

Il faut éliminer les mauvaises habitudes : se retenir longtemps, pousser en urinant, ne pas boire assez d’eau, avoir une alimentation faible en fibres ( fruits et légumes). Il faut aussi éviter les vêtements qui peuvent gêner la marche et privilégiez les vêtements faciles à retirer : amples, à scratch ou à élastique,…

Si vous portez des protections face à l’incontinence urinaire, choisissez-les à votre taille et changez-les souvent.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

LES IMAGES PIXABAY

PIXABAY

Enregistrer

1 2 3 7
>