COMMENT MOTIVER VOTRE ENFANT

COMMENT MOTIVER VOTRE ENFANT

Le premier trimestre est bien amorcé et le second trimestre pointe à l’horizon. Les bons résultats escomptés ne sont pas forcément au rendez-vous.

Plus de 53% des parents se disent stressés par la réussite scolaire de leurs enfants. Mais à trop exiger , on risque de générer une angoisse qui peut se révéler préjudiciable voire contre-productive. A force de lui répéter que vous attendez mieux de lui, qu’il peut mieux faire, vous risquez de provoquer quelques blocages au lieu de le motiver. Evitez le « tu peux mieux faire ». Mes parents n’appréciaient pas du tout cela sur mes carnets de notes.

Pourtant, motiver un enfant sans le stresser ne relève pas d’une mission impossible. Loin s’en faut.

La condition première est de créer un climat protecteur. Rien ne lui estplus déstabilisant d’exiger de bons résultats sans s’intéresser au travail scolaire des enfants. Et pire encore de le contrôler sans cesse sans l’encourager par votre seule présence.

La clé de la réussite sera la mise en valeur de l’enfant. Rien n’est pire que de mettre l’accent sur ses difficultés ou ses échecs. C’est d’ailleurs une attitude très française que de ressortir les aspects négatifs et souvent de les noircir. La société américaine met en avance les aspects positifs, souligne les points à améliorer et veut à tout prix apprendre de ses échecs. « Je ne perds jamais , je gagne ou j’apprends » disant feu le président sud-africain Nelson Mandela. Cette phrase d’une célébrité d’Afrique résume le comportement américain et celui de beaucoup d’individus.

Agir ainsi , c’est faire peser sur l’enfant des inquiétudes souvent celles propres des parents qui répercutent leur malaises sociaux ou professionnels. La précarité  du monde professionnel comme les pressions de plus en plus vives subies au travail induisent un sentiment d’insécurité que les parents ont tendance à répercuter sur leurs enfants. La pression parentale quand elle devient trop forte, peut indirectement faire de l’école une source de mal-être.

COMMENT EVACUER LES ANGOISSES ?

COMMENT MOTIVER VOTRE ENFANT

Une série d’exercices de relaxation peut permettre à l’enfant de reprendre la confiance en soi , de retrouver l’estime à laquelle il a droit. Il va apprendre à mieux respirer, à adopter une vision plus positive de soi et de son environnement. Méditation, yoga, activité physique, jeux divers.. peuvent venir à la rescousse.

Le mieux serait que enfants et parents pratiquent ces exercices ensemble , histoire de partager les bonnes sensations. Encore du partage, c’est un point essentiel dans notre société et dans notre vie et notre bien-être.

 » La motivation fait partie de l’intime , elle s’ancre au plus profond de soi. Mais si les parents ne s’offrent pas comme modèle et si, de plus, ce que l’enfant apprend ne fait pas sens , il y a peu de chances qu’il trouve en lui les ressources pour progresser «  Ces quelques mots du psychopédagogue Alain Sotto (auteur de « Que se passe-t-il dans la tête de votre enfant » ) devraient nous faire réfléchir. Il y a va du succès de nos enfants et de leur bien-être dans la société adulte qui les attend.

 

About the Author Maxence76

Je suis Maxence. Agé de 63 ans , je suis père et grand-père. Beaucoup de choses sont arrivées dans ma vie familiale, professionnelle , mon cursus. J’ai eu l’avantage d’avoir des enfants et des petits enfants qui n’ont eu que des soucis secondaires. Tous m’ont donné satisfaction mais les choses n’ont jamais été faciles. il a fallu s’atteler et leur montrer la route pour éviter un maximum d’écueils.

follow me on:
>