LA MARCHE NORDIQUE

    LA MARCHE NORDIQUE

    La marche nordique est pratiquée depuis longtemps en tant qu’entraînement des skieurs de fond pendant l’été. Au début des années 70, l’idée a fait son chemin et on en est arrivé à proposer cette activité au grand public.

    LA MARCHE NORDIQUE

    Qu’est-ce que la marche nordique ?

    La marche nordique en randonnée

    Energique , elle fait fonctionner des centaines de muscles

    La marche nordique est une autre conception de la marche, beaucoup plus active. Elle se base sur un principe très simple :  il s’agit d’accentuer le mouvement naturel de balancier des bras pendant la marche et propulser le corps en avant avec l’aide de 2 bâtons qui permettent d’aller plus vite et plus loin.

    Ce ne sont pas uniquement les membres inférieurs qui entrent en action pendant la marche mais aussi toute la partie supérieure. Lors de la marche nordique, la dépense d’énergie est accrue, le corps fournit davantage d’efforts que lors d’une marche traditionnelle, le rythme de la marche est plus rapide et pourtant l’on se sent moins fatigué. En effet , les bâtons amortissent 80% des chocs, l’activité s’avère moins traumatisante que le jogging par exemple.

    Comme sa technicité est relativement simple, le plaisir de la pratique est présent dès le début sans phase fastidieuse d’apprentissage.

    Sa facilité et sa dimension de sport santé font que la marche nordique s’adresse à tous quels que soient les âges et la condition physique ce qui en fait une discipline très conviviale.

    EN PLEINE NATURE

    Les séances d’environ 1 à 2 heures commencent par  un échauffement musculaire et articulaire et se terminent par des étirements de récupération.

    La marche nordique permet de profiter du paysage. Silencieuse et respectueuse de la Nature comme la raquette, elle aide les sédentaires qui ne pratiquent pas d’activité physique à reprendre confiance en eux. Deux ou trois marches suffisent pour être capable de randonner en montagne.

    LE PLAISIR DE SE DEPLACER

    Cette activité est très accessible financièrement puisqu’elle ne nécessite que l’achat de bâtons ( entre 40 et 50 €). Grâce à ces soutiens en carbone flexible, aux pointes orientées et aux poignées ergonomiques munies d’un gantelet, la foulée s’allonge et le corps se propulse sans trop presser les articulations. Du talon posé au sol à l’extrémité des phalanges, c’est près de 95% de la capacité physique qui est mobilisée.

    Pousser sur les bâtons de marche nordique, c’est donc aller de l’avant dans tous les sens de la formule.

    La marche nordique

    Elle se pratique en groupe ou en solo.

    >