LE CERCLE VICIEUX

LE CERCLE VICIEUX

J’ai lu dans mon quotidien que les riches étaient encore plus riches et plus nombreux malgré la crise économique qui sévit depuis de longues années. Mais mon propos ne sera pas celui-ci. Il est bizarrement à comparer avec cette constatation.

En effet , un enfant issu d’une famille pauvre a plus de risques de se trouver en échec scolaire et de devenir lui-même un adulte pauvre. Cette équation est devenue le centre des préoccupations du gouvernement et du ministre de l’Education nationale.

Car la réussite est un des instruments primordiaux dans la lutte contre la pauvreté. Les problématiques de la scolarité et de la pauvreté sont liées.

Le système scolaire privilégie le « savoir pur » plutôt que le « savoir-faire » et le « savoir-être ». Il en résulte que les enfants qui évoluent dans un environnement éloigné de la culture de l’école et de ses codes ( peu favorable à l’ouverture du monde) ont plus de risques de se retrouver en situation d’échec.

La France est le pays où l’origine sociale pèse le plus sur les destins scolaires. Or la scolarité a un fort impact sur le futur social des enfants.

Dans notre société , il faut un certain niveau de savoir pur sanctionné par des diplômes pour réussir et pour s’en sortir. Prendre l’ascenseur social n’est pas toujours facile et donné à tous. L’échec scolaire peut avoir des conséquences psychologiques chez le futur adulte : complexe, manque de confiance en soi, perte de la capacité d’initiative….

Un travail sur 2 axes devrait être mis sur pied.

  • Redonner confiance à l’enfant, lui offrir les moyens et l’envie d’apprendre
  • Redonner confiance aux parents et favoriser les liens entre eux et les enseignants.

 

FOCUS :

Un rapport a été établi en mai 2015 par J.P Delahaye pour sa ministre de tutelle Mme Nadjat Vallaud-Belkacem. Son titre : « Grande pauvreté et réussite scolaire. Le choix de la solidarité pour la réussite de tous ».

Dans ce document , l’auteur souligne les conditions précaires dans lesquelles vivent de nombreux élèves et les effets que cela peut avoir sur leur scolarité. Pour lui, les réponses de l’institution scolaire et de ses partenaires sont insuffisantes face à ces situations. Il a aussi établi une liste de 68 préconisations à court et moyen termes pour une meilleure appréhension du problème et des réponses plus adaptées à lui donner.

FOCUS :

En 2013 , en France, 1,9 million de jeunes âgés de 15 à 29 ans n’étaient ni à l’école , ni en emploi, ni en formation selon les estimations du Conseil d’Analyse économique (C.A.E). Ils représentent 17% de leur classe d’âge soit 5 points de plus qu’en 2011.

Il n’existent pas de chiffres plus récents mais les spécialistes estiment que le phénomène a dû s’amplifier.

DE L’INSTRUCTION, PAUL VALERY disait :

« L’éducation ne se borne pas à l’enfance et à l’adolescence. L’enseignement ne se limite pas à l’école. Toute le vie , notre milieu est notre éducation, et un éducateur à la fois sévère et dangereux » Paul Valéry , extrait de Variété III

 

About the Author Maxence76

Je suis Maxence. Agé de 63 ans , je suis père et grand-père. Beaucoup de choses sont arrivées dans ma vie familiale, professionnelle , mon cursus. J’ai eu l’avantage d’avoir des enfants et des petits enfants qui n’ont eu que des soucis secondaires. Tous m’ont donné satisfaction mais les choses n’ont jamais été faciles. il a fallu s’atteler et leur montrer la route pour éviter un maximum d’écueils.

follow me on:
>