UN ZESTE DE CITRON

    UN ZESTE DE CITRON

     

    Originaire d’Asie , le citron vert  ou lime  ( issu du persan limu ) est né d’un  petit épineux de la famille des orangers. Le citronnier s’épanouit à faible altitude dans toutes les régions tropicales et subtropicales. Il  peut atteindre entre 5 et 10 mètres de hauteur. Il offre  un joli feuillage persistant piqué toute l’année de fleurs blanches ou jaunes odoriférantes. A maturité , il porte des agrumes de forme ronde ou ovoïde dotés d’un petit mamelon et vêtus d’un beau vers luisant. Un zeste de citron rentre dans la composition du punch. A boire avec modération.

     

    Introduit en Europe par les Croisés au 13e siècle, il s’embarque pour les îles sous le vent sur le navire de Christophe Colomb. Il gagna ses lettres de noblesse dans le domaine médicinal au 18e siècle. Nos anciens n’ont pas attendu pour tirer de ses jus toutes ses vertus  et transmettre aux générations actuelles ce trésor de bienfaits. On le retrouve sur nos marchés , nos vergers , près de la cuisine dans diverses déclinaisons. Mais que ce soit le combaya, la lime antillaise, mexicaine ou tahitienne, notre rutacée se consomme sans modération.

     

    UN  ZESTE DE CITRON : un bon zeste

    UNZESTE DE CITRON

    Verts ou jaunes , il entre dans de nombreuses composition et détient de nombreux bienfaits

    Pour les choisir , il faudra faire attention à la peau qui doit être fine et brillante en écartant les spécimen grumeleux. Ils doivent être fermes et lourdes en main. Ils peuvent être conservés à température ambiante 1 à 2 semaines. Mais c’est au réfrigérateur qu’ils se conservent le plus longtemps. Vous pouvez les presser et garder le jus dans votre congélateur pour une utilisation ultérieure par dose ou dans un bas à glaçon. Autre astuce pour une longue conservation, consiste à les confire ou encore mieux à faire sécher la peau.

     

    Pour faire un zeste de citron, recherchez plutôt les fruits issus de l’agriculture biologique.

     

    APRES UN ZESTE DE CITRON, A VOS PRESSE CITRON,

    UN ZESTE DE CITRON

    En citronnade, limonade ou pour accompagnée une eau minérale

    La pulpe du citron, que le citron soit vert ou non, est rarement consommée telle quelle, acidité oblige. Pourtant , elle reste et de loin la panacée de nos cuisiniers. On la retrouve notamment dans nos glaces et sorbets, nos granités, dans les gâteaux, tartes et entremets. Elle se fait remarquer dans nos vinaigrettes, en filet sur les crustacés, huitres et autres fruits de mer. Très tendance , il rafraîchit nos entrées . Il personnalise un bon beurre maître d’hôtel. Elle intervient dans les limonades. En citronnade, en sirop, dans le thé chaud ou glacé, dans les infusions ou les rhums.

     

    En Thaïlande , il entre dans la composition des currys, au Japon dans celle de la sauce Ponzu ( mariage de soja, Dashi et ciboule ) idéale pour accommoder la viande grillée. Au Mexique , on le déguste dans une bière frappée et au Antilles , il entre dans la confection du « Petit punch » ( rhum, sucre et citron zeste ou jus)

     

    UN ZESTE DE CITRON OU LE JUS OU LA PULPE DE CITRON POUR SE SOIGNER

     

    Tout est bon dans le citron, la peau , le jus, les pépins. Il est une source intarissable de bienfaits. Le citron détient la médaille d’or de la vitamine C, B et E. Il recèle de magnésium, de potassium, de calcium, de cuivre et de fer. Il a un rôle protecteur sur la muqueuse de l’estomac, il prévient de la goutte, réduit le taux de cholestérol et réduit les risques de maladies cardio-vasculaires. En Guyane, les feuilles appliquées sur le front, servent à calmer les céphalées. Aux Antilles, il intervient dans le traitement des « échofi » ou dans celui de la « blesse » (déficience immunitaire). Il fait baisser le taux  de sucre des diabétiques.

     

    Il est souvent prescrit par les médecins à travers le monde contre les infections urinaires, les calculs rénaux , les rhumes, les bronchites et autres états critiques. Anti-rhumatismal , calmant , diurétique, digestif , vermifuge ( grâce aux graine pilées), antiscorbique, il tue toute forme de grippe lors de sa prise son forme de grog.

     

    UN ZESTE DE CITRON : UN PEU DE BEAUTE

     

    Il est incontournable dans les salles de bain. On le trouve dans tous les flacons : dans les eaux de parfum, les gels douches et les crèmes de beauté. Il possède de puissants antioxydants connus pour atténuer les effets du temps. Conseillé pour ses vertus diététiques, c’est un nettoyeur gorgé d’acide citrique. Il régénère, dissout et élimine le gras. Il rend au sourire sa blancheur d’antan en l’utilisant mélangé à dose égale citron pamplemousse. Evitez de le mordre , son acidité pourrait à long terme abimer l’émail de vos dents. Il adoucit la peau et donne un teint de pêche. N’hésitez pas  à consommer chaque matin un verre d’eau citronnée.

     

    TRUCS ET ASTUCES DE GRAND-MERE

     

    Le citron vert déglace les poêles. Ajouté à de la farine , des blancs d’œufs et du gros sel , il fait briller les cuivres. La pulpe du citron donne une belle couleur à votre mayonnaise, enlève l’amertume des artichauts et endives, anéantis les bactéries et est un excellent antioxydant consommé notamment avec les carottes et les pommes épluchées. La peau de vos rôtis croustillera si vous les arrosez d’un jus de citron avant la cuisson. Frottez sur le pare-brise , il empêche que les insectes s’y piquent. Il ravive le cuir après l’avoir préalablement lavée avec de l’eau savonneuse additionnée à quelques gouttes d’ammoniac. Il protège les plantes vertes des morsures des chats, blanchit le linge et ajouté à de l’eau oxygénée à 20 volumes , il élimine les tâches de nicotine sur les doigts.

     

    UN ZESTE DE CITRON :

    UN ZESTE DE CITRON

    On peut assaisonner viandes et poissons avec le citron

     

    Plus qu’un zeste de citron, la pulpe détient ses usages, ses intérêts et ses bienfaits.  En Martinique , le citron est utilisé pour assaisonner viandes ( poulet, viandes de porc)  et poissons ( eau, citron, ail , clous de girofle, graines de poivre noir).

    >