VIEILLIR MOINS VITE

 

VIEILLIR MOINS VITE

 

Avec l’âge , certains gardent sveltesse et conservent un visage lisse alors que d’autre luttent continuellement  contre les bourrelets , les pattes d’oie….Pourtant bien vieillir et VIEILLIR MOINS VITE reste une question de bonnes habitudes.

 

VIEILLIR MOIS VITE : les bonnes méthodes et les méthodes naturelles.

 

En premier lieu: il faut modifier et varier son alimentation. Une activité physique doit être associée. Manger mieux et se bouger reste 2 principes pour une anticipation au vieillir moins vite.

Adjoindre des fruits et des légumes à ses plats jusqu’à 5 par jour. Rester physiquement actif quelque soit l’âge sont les gestes bénéfiques pour gagner des années de vie en bonne santé.

Cette hygiène de vie doit être instaurée dès le plus jeune âge. De plus , elle ne s’avère pas onéreuse. Manger sainement les produits frais ou locaux et une paire de chaussures de sport sont des objectifs accessibles à tous.

Le tabac , l’alcool doivent être proscrits. Le manque de sommeil est aussi un comportement contraire à l’allongement de vie en bonne santé.

 

COMMENT MIEUX SE NOURRIR POUR VIEILLIR MOINS VITE ?

 

Le manger vrai doit être privilégié. Cela veut dire qu’il faut diminuer la consommation de plats tout préparés souvent caloriques mais devenus pratiques pour notre style de vie moderne. La nourriture est vitale et indispensable à l’homme avec ses oligo-éléments, ses vitamines et autres nutriments qu’elle comporte. Cela reste un pilier essentiel du bien vieillir.

Une bonne alimentation et l’activité physique sont deux éléments qui permettent de lutter contre l’obésité. Car une frange de plus en plus importante des adultes de 16 ans et plus  se retrouve en surpoids. L’obésité reste un fléau mondial qui appellent des interrogations et des politiques de plus en plus énergiques. L’obésité amène avec elle l’apparition de plus en plus grande de maladies chronique telles que l’hypertension.

 

COMMENT CHANGER SA NOURRITURE POUR VIEILLIR MOINS VITE.

 

Il faut remettre à l’honneur certains aliments. Redonner sa place entière aux fruits et légumes recommandés par l’O.M.S. Ils son reconnus pour leurs antioxydants protecteurs contre les radicaux libres. Le légumineuses ( lentilles, fèves , pois chiches) sont également riches en protéines végétales et en glucides complexes. Les fruits à coque (noisettes, amandes, pistaches,…) amènent son lot d’antioxydants et en oméga.Les céréales complètes de préférence parachèvent  l combinaison  alimentaire pour un équilibre optimal.

Un aliment reste important : le poisson. Il apporte son lot de protéines maigres et de minéraux à la fois diététique  ( peu de cholestérol) et protecteur des risques cardiovasculaires. Les sardines, les maquereaux sont à privilégier car ils renferment davantage d’oméga3 qui sont indispensables à la structure cellulaire. Cet acide gras naturel ne provient que de l’alimentation.

VIEILLIR MOINS VITE

Le poisson doit être consommé au moins 2 fois par semaine.

 

Parmi les changements d’habitudes, il serait bon d’envisager de manger moins. Des études ont constaté que la réduction d’apport calorique de 30% chez les singes permettait de vivre plus longtemps et en bonne santé. A l’inverse , nous savons que l’excès de poids s’accompagne d’un stress oxydatif impactant le vieillissement des cellules. Il est difficile de réduire notre alimentation de 30% mais nous pouvons alléger nos assiettes en évitant de multiplier les protéines animales dans un même repas (chair, fromage, et œufs entrant dans la composition de desserts).

Evitez de vous resservir, de même évitez la formule entrée-plat-fromage–dessert. Une telle attitude favorisera la longévité de votre organisme. Envisagez plutôt une assiette unique bien équilibrée en apports diversifiés qui va satisfaire vos désirs les plus gourmands.

Il faudra aussi envisager de consommer des aliments cuits à la vapeur. Cela conduit à redécouvrir les saveurs basiques qui éduquent nos pailles et relèguent bien souvent le sucre au second plan.

 

EVIDEMMENT L’ACTIVITE SPORTIVE DOIT ACCOMPAGNER CE CHANGEMENT D’ALIMENTATION POUR VIEILLIR MOINS VITE.

 

Le nombre d’années gagnées en bonne santé pour ceux qui pratiquent une activité sportive serait d’une dizaine d’années environ. 45 minutes d’exercice trois fois par semaine ou une demi-heure cinq fois par semaine stimule le système immunitaire et augmente nos défenses contre les agents microbiens ou autres agresseurs.

VIEILLIR MOINS VITE

Une partie de pétanque. Activité et vie sociale

Mais également, l’activité physique améliore nos capacités à mémoriser , planifier,organiser. Il s’ensuit un ralentissement du vieillissement cérébral. Cela réduit  d’un tiers les risques  de développer la maladie d’Alzheimer.

Il est essentiel de pratiquer une activité sportive  qui correspond à vos possibilités physiques. Parmi les sports à privilégier : la natation, l’aquagym,l’équitation ou encore le vélo pour préserver vos articulations; les sports d’endurance  comme la randonnée, la marche nordique ou l’aviron…Mais aussi des activités  renforçant le tonus musculaire et favorisant la concentration telles que le tir à l’arc, le golf , le yoga, la gymnastique douce , le Taï Chi, la pétanque ou la musculation

 

A QUEL AGE FAUT-IL SE METTRE A L’ACTIVITE PHYSIQUE ?

VIEILLIR MOINS VITE

L’activité sportive se fait à tous âges. Des gens âgés courent des marathons, de la boxe, de l’alpinisme, de l’aviron.

 

Après l’âge de 50 ans, la pratique d’une activité physique permet d’anticiper les conséquences du vieillissement . La pratique régulière va agir positivement à plusieurs niveaux : psychologique et neurologique d’une part et social d’autre part.  Mais il ne faut pas aller au-delà du possible et de son potentiel physique. Il y a des personnes de 70 ou 80 ans qui pratiquent la course à pied, le triathlon ou encore les sports collectifs ou de raquettes.

 

LA VIE SOCIALE PERMET DE VIEILLIR MOINS VITE.

VIEILLIR MOINS VITE

La vie sociale gardée permet de vieillir moins vite.

 

 Les liens sociaux tissés pendant vos activités sportives ou extra-sportives permettent de vivre plus vieux et aussi plus heureux. De même , des relations inter-générationnelles apportent un équilibre et permettent de s’entraider , de s’aider , de transmettre les connaissances,d’aplanir les difficultés des jeunes.

Les voyages ouvrent l’esprit et apportent des expériences et des connaissances nouvelles.

 

LE VIEILLISEMENT REUSSI  :

 

C’est quand on prend l’habitue de regarder les autres et autour de soi que soi-même. Bien vieillir , c’est avant tout accompagner les conséquences  du vieillissement biologique.

Selon Simone de Beauvoir : «Vivre c’est vieillir»  nous invitant à l’idée de continuité et de lâcher prise.

Beaucoup de personnes de part le monde n’ont pas la possibilité de vieillir. C’est donc déjà un cadeau dont nous bénéficions. Il faut en prendre conscience et par nos décisions positiver. Ce sera la source de notre mieux-être et de notre vieillir moins vite.

Arrivés à un certain âge et en abordant la retraite, les Aînés changent leurs habitudes de vie.

VIEILLIR MOINS VITE

Le mobile , la tablette , internet font partie des souhaits et désirs de connaissance et d’apprentissage.

Il est donc essentiel qu’ils maintiennent une alimentation saine ou qu’ils apprennent à en adopter une. Et tout cela en respectant leurs codes , leurs habitudes , leurs coutumes.

Il s’agira surtout de les inciter à pratiquer une activité physique régulière car la sédentarité est la pire des choses pour nos seniors.

Ils devront rechercher les infos sur ce qu’il fut éviter, la nécessité d’équilibrer et de maintenir les 3 repas principaux de la journée : petit-déjeuner, déjeuner et dîner.

La pratique sportive devra être adaptée et si cela se fait en groupe viser le plus grand nombre.  Danse , fitness , aérobic, gym douce,relaxation, exercices simples pourraient faire l’objet d’un choix. La gym reste l’activité idéal pour préserver sa santé et rester en forme plus longtemps. Vieillir moins vite cela alors possible.

 

Les images proviennent du site : http://pixabay.com/fr

 

About the Author Maxence76

Je suis Maxence. Agé de 63 ans , je suis père et grand-père. Beaucoup de choses sont arrivées dans ma vie familiale, professionnelle , mon cursus. J’ai eu l’avantage d’avoir des enfants et des petits enfants qui n’ont eu que des soucis secondaires. Tous m’ont donné satisfaction mais les choses n’ont jamais été faciles. il a fallu s’atteler et leur montrer la route pour éviter un maximum d’écueils.

follow me on:
>